News Abonnement au flux rss

La sécurité des enfants par Saint Nicolas

La sécurité des enfants par Saint Nicolas
Dessinée par l'auteur en 1998, cette image fête donc ses 10 ans.
Elle est particulièrement inédite car lors de sa publication sous forme de carte postale, le pompier fut remplacé par un autre personnage imposé par le sponsor de l'époque.

Rafraîchissons-nous la mémoire ! Nous avons tous chanté la chanson de Saint Nicolas quand il visitait notre école.

Mais il reste un personnage de l'histoire religieuse.

Si Saint Nicolas est un véritable mythe, patron des enfants sages, personne ne conteste son existence. Né vers 270 à Patara en Lycie (actuelle Turquie), il fut évêque de Myre et mourut un 6 décembre mais les historiens ne se mettent pas d’accord sur l’année de sa mort. Jeté en prison sous le règne de l’empereur Dioclétien, il aurait participé au concile de Nicée (325). Il est le saint patron de la Grèce, de la Russie (avec Saint André) mais aussi des écoliers, des bouchers, des épiciers et des bateliers. C’est la même légende qui explique pourquoi les enfants et les bouchers l’ont choisi comme saint patron.
On lui attribue son plus populaire miracle dans la légende des 3 enfants tués, découpés en petits morceaux et mis au saloir par un boucher... avant d’être rendus à la vie par Saint Nicolas 7 ans plus tard. Une très belle histoire souvent illustrée naïvement dans les livres d’images anciens mais une histoire qu’on n’oserait plus raconter aujourd’hui dans le contexte meurtrier qu’a connu la Belgique ces dernières années...
Selon une autre légende, il sauva également 3 officiers romains condamnés par l’empereur. En fournissant une dot à 3 jeunes filles nobles de Patara, il empêcha leur père de les vendre comme esclaves. Il est donc également le protecteur de la vertu des jeunes filles... encore que, dans certaines de nos régions, elles auraient plutôt tendance à honorer Sainte Catherine.
Les amateurs de symbolisme remarqueront que les deux histoires utilisent le chiffre 3 et celle des enfants le chiffre 7, deux chiffres considérés comme sacrés.
Mais, Saint Nicolas n’est pas seul
Par le passé, Saint Nicolas voyageait escorté d’un sombre accompagnateur : Pierre le Noir (Zwarte Piet, aux Pays-Bas ; Swcharze Peter en Suisse). Ce serviteur était chargé des basses oeuvres : il devait châtier comme il se doit les enfants désobéissants. Bien sûr, de nos jours, l’opposition entre un saint "blanc" et son "méchant" serviteur "noir" peut paraître choquante.

Le personnage "politiquement incorrect" du Père Fouettard a tendance à disparaître.

Lien web complémentaire : Stopi invite toutes celles ou ceux qui s'intéressent à l'histoire de Saint Nicolas :

Par Michel Bagérius. News publiée le 06 décembre 2008, modifiée le 25 décembre 2008.

Stopi invite tous les enfants à visiter leur site (avec coloriages, conte, chansons, liens) http://www.fete-enfants.com/saint-nicolas-enfants/saint-nicolas-enfants.html

Retour

Courriel - Rue Balizeau 17 - 6042 Lodelinsart - Belgique - +32(0)71 32 32 31